Le Cambodge

Aujourd'hui 4 janvier 2014 nous avons quitté la Thailande pour le Cambodge. Nous sommes à Siem Reap à 8 km des temples d'Angkore.

Nous pensions rester plus longtemps en Thailande, mais les plages en dessous de Bangkok sont surchargées et les prix exorbitants. Nous avons donc décidé d'attendre encore un peu pour les plages et de visiter Engkor avant de descendre dans le sud.

Siem Reap

Situé à une centaine de km de la frontière Thai, Siem Reap est à 8 km des temples d'Angkor. Autant dire qu'elle est touristique, puisque Angkor doit être un des sites archéologiques les plus visités au monde. C'est l'un des moments fort de notre voyage. Nous avons décidé de prendre notre temps pour visiter ces temples disséminés dans la jungle. Nous avons acheté (60$ par pers.) un pass pour 7 jours de visites valable 1 mois. On ne sait pas combien de temps on va rester ici. Voici déja queques images du couché de soleil sur les temples du 12ème sciècle. On vous donnera queques explications sur ce site extraordinaire (le site d'Angkore pas le notre...) d'ici peu.

Angkor wat

( Angkor = capitale. wat = temple)

 

Le temple majestueux

Angkor

l'histoire du site

(selon le saint Routard, bible des voyageurs francophones)

 

Vers l'an 800 le roi Jayavarman II conquiert la région affaiblie par d'obscures querelles dynastiques  qui ont aboutis à la séparation  entre le Chenla de terre (l'actuel laos) et le Chenla d'eau (le Cambodge d'aujourd'hui)

 

Il fonde sa capitale près de Roluos (voir ci-dessous) mais la ville devient trop petite. L'un de ses plus brillants successeurs Yasovarman, s'en fait bâtir une autre à 2 pas du grand lac sur le site Phnom Bakhrng. C'est le 1er Angkor. Les varman suivants fonderont d'autres capitales, mais ils reviendront à Angkor ou à la plaine d'Angkor.

 

En 1177 une flotte Cham ( venant soit  de Chine du sud, soit de l'Inde on est pas sûr) remonte le Mékong traverse le grand lac,de Tonlé Sap et met Angkor à sac. Cette "mer d'infortune" comme disent les inscriptions vont elles mettre fin à une histoire déja longue, brillante et tumultueuse? Un roi s'y refuse: Jayavarman VII (J VII) le "protègé de la victoire; il mérite bien son nom, car 4 ans lui suffisent pour libérer le Cambodge.  Rebatissant Angkor, il en fait, à l'abri de douves monumentales  la plus ahurissante cité de l'Asie extrème. Ambrassant la foi bouddhique, c'est sous les traits du bodhisattva Avalokiteçvara qu'il se fait représenter en personne sur le temple montagne qui est son chef d'oeuvre:Le Bayon.

A son père et sa mère, il dédie des bijoux de pierre: Le Preah khan et le Ta Prohm. Mieux. ce roi qu'on dit lepreux (mais est-ce le souvenir d'un vieux mythe indien?) fait élever sous la protection du Bouddha, 102 hôpitaux à travers le cambodge.

Ses successeurs ne furent pas à la hauteur, ils tenterrent de restaurer  vigoureusement l'indouhisme, mais le peuple avait été "Bouddhisé" en profondeur.

 

Un jour le chef des jardins tue le roi qui s'était introduit nuitamment  dans le potager. Allait-on exécuter l'auteur de cette tragique méprise ? non, il était bouddhiste. Alors, on le fit roi. Incroyable ! dés lors les souverains bouddhistes issus du peuple, ne pensent plus en  pharaons. Aux gros temples en pierre, ils préfèrent des pagodes en bois. L'énorme cité d'Angkor entame son déclin. Peu à peu les bassins s'envasent. la mousson ronge les visages divins. Pour ne rien arranger, en 1351, les thaïs assiègent Angkor. la prennent, la pillent et réduisent à l'esclavage ses 100'000 habitants. Le prince Khmer Soryotei parvient à chasser les thaï au bout de 6 ans, et se fait reconnaître roi. Pourtant quelque chose et cassé et ses successeurs vont délaisser définitivement la cité.

 

C'est le temple principal du site. C'est lui qui est représenté sur la drapeau cambodgien. On estime qu'il a fallut une armée de 300'000 ouvriers et 6000 éléphants pour le construire. Il date du XII éme sciécle et a été bâti par le roi Khmer Süryavarman II. Il a fallut 37 ans pour l'édifier, ce temple est dédié à Vishnou,  un des 3 principaux dieux  de l'indouisme : Brahma la création, Vishnou la conservation et Shiva la destruction. le temple est entouré de douves de 1.3 km de côté, larges de 190 mètres et profondes de 2 à 3 mètres. En 1970, pendant la guerre civile, la population de Siem Reap s'est réfugiée dans le temple. La façade porte encore les stigmates des impactes de balles ou grenades. A noter que le Bouddhisme et l'indouisme à cette époque étaient intimement liés et qu'à plusieurs reprises les Khmers sont passés de l'un à l'autre.

1.jpg
1.jpg

1.jpg
1.jpg

22.jpg
22.jpg

1.jpg
1.jpg

1/35

cliquez sur l'image pour agrandir le diaporama et voir les images en entier

Bayon wat

Le temple aux milles visages*

Sans doute le temple le plus fascinant et mystérieux du site. Il date de la fin du XII ème et début du XIII ème siècle,son nom signifie : la montagne magique. Imaginez une forêt de têtes gigantesques, regardant dans toutes les directions. Une massive montagne de 54 tours, dont il ne reste plus que 37 debout aujourd'hui. Pour certains, elles représentent les 54 régions de l'empire Khmer. Elles sont chacune ornées de 4 visages censés illustrer les 4 vertus du Bouddha: au sud la sympathie; à l'est  la pitié; au nord l'humeur égale; à l'ouest l'égalité. Soit à l'origine  216 visages aux sourires énigmatiques qui irradient le royaume et vous observent du haut de leur sérénité totale. Autre perle de ce temple magnifique: le fabuleux bas relief qui totalise plus de 10'000 personnages relatant tantôt les sanglants exploits de l'armée angkorienne contre les Chams, tantôt des scènes de la vie cotidienne des khmèrs au XII ème sciècle..

44_edited.jpg
44_edited.jpg

51.jpg
51.jpg

57.jpg
57.jpg

44_edited.jpg
44_edited.jpg

1/41

cliquez sur l'image pour agrandir le diaporama et voir les images en entier

Ta Prohm wat

le temple des arbres

A Angkore, chaque temple dégage une atmosphère et une ambiance particulière. Si chaque lieu visité nous émerveille, celui-ci dégage une impression magique. C'est comme si la forêt avait pris possession du temple. Des arbres gigantesques aux racines extraordinaires se son posés sur les murs et les bâtments. Certains ont explosé sous la pression exercée par les racines qui se faufilent dans les moindres interstices. Ces arbres argentés semblent fait de métal. Il se noment des fromagers. Les oiseaux mangent ses graines qui sont déposés sur les murs et les bâtiments par leurs déjections. les graines germent et les arbres poussent,les racines s'insinuent entre les pierres qui se disloquent lorsque elles grossissent. Le résultat en images:

66_edited.jpg
66_edited.jpg

74.jpg
74.jpg

59.jpg
59.jpg

66_edited.jpg
66_edited.jpg

1/22

 

Preah Khan wat   -     Neak Pean Wat   -     Tasom wat 

    la cité temple                -           le serpent enroulé   -     le petit  temple au arbres       photos 1 à 20       -                      photos 21 à 26          -       photos 27 à 30           

Cliquez sur les images pour agrandir les diaporamas et voir les photos en entier

Situés sur le parcour du grand tour, c'est à dire plus loin de Siam Reap, ces trois temples ont comme tous les temples d'Angkore, chacun une atmosphère et une ambiance propres. Le Préak Khan ressemble à une ville tellement il est étendu, 47'000 personnes entretenaient le temple, 100'000 habitants occupaient les alentours. Chaque jour 10'000 tones de riz étaient consomés. Ce temple est également envahit d'arbres gigantesques

 

Le Neak Pean est un petit temple sur une ile. il est composé de bassins  et de statues, il date de la seconde moitié du 12ème sciècle

 

Le Ta Som Wat est un  petit temple du style de Ta Phrom, passablement déterioré, son entrée est est envahie par un Banian énorme. Il est dédié à la mémoire du roi.

1.jpg
1.jpg

IMG_7146_edited.JPG
IMG_7146_edited.JPG

30.jpg
30.jpg

1.jpg
1.jpg

1/33

Banteay Srey Wat

La citadelle des femmes

Situé à 32 km de Siem Reap, ce temple du 10 ème sciècle est une merveille de finesse. On pense que les sculptures ont été réalisées par des femmes tant elles sont fines et précises. A la fin du diaporama, nous avons mis quelques photos des fouilles réalisées au 20ème sciècle. Ces images montrent le travail considérable des archéologues.

Pour la (toute) petite histoire, André Malraux, ruiné, a tenté de voler un bas relief dans ce temple, Il a donc mis sur pied une expédition pour s'emparer de l'oeuvre, mais c'est fait pincer par les autorités (bien fait) Il a écoppé de 2 ans de clou dont 1 ferme. Il a fallu tout le poids de ses amis politiques et autres pour que la peine soit comuée en sursis.

cliquez sur les images pour agrandir les diaporamas et voir les photos en entier

59.jpg
59.jpg

46_edited.jpg
46_edited.jpg

64.jpg
64.jpg

59.jpg
59.jpg

1/34

Les temples de Rolouos

Situés à 15 km à l'est de Siem Reap, ce groupe de temple du IX ème sciècle est dédié principalement à Shiva et Vishnou. Ces temples sont donc indouistes. Celui de BaKong, le plus grand, bâti dans le style"temple montagne" est entouré de douves, son mur d'enceinte mesure 700m. sur 900. Des restaurations ont été effectuées par l'archéologue français Maurice Glaise entre 1936 et 1943. La technique de Glaise consistait à démonter le temple pierre par pierre et à le reconstruire entièrement. Ce procèdé à permis de constater que la tour n'était pas du IX ème sciècle, mais datait du XII ème sciècle. ceci explique sa ressemblance avec Angkor Wat.

 

Ces temples étant un peu en dehors du circuit traditionnel, nous avons eu la chance de les visiter pratiquement seul. Si en général, on ne voit pas grand monde sur les images, c'est parce que nous essayons d'attendre le moment propice pour faire les photos. Parfois il faut beaucoup de patience. En règle générale, une armée  de chinois envahit les temples dès 8h le matin. quelques 580'000 chinois ont visité Angkore en 2013. Les occidentaux sont également très nombreux, mais contrairement au chinois qui voyagent en groupe de 30 ou 40, ils voyagent pour la plus part individuellement. De plus les chinois doivent impérativement être sur les photos. Donc ils défilent les uns derrières les autres et posent devant le monument choisi en le montrant du doigt ou en faisant le V de la victoire avec leurs doigts ? Donc 40 chinois qui se font prendre en photos à tour de rôle par 40 chinois = 1600 photos X 3 photos par personne = 4800 photos = beaucoup de patience pour prendre une photo sans chinois dessus.

26.jpg
26.jpg

25.jpg
25.jpg

4.jpg
4.jpg

26.jpg
26.jpg

1/32

croisière sur le Tonlé sab

Pour nous rendre de Siem Reap à Phnom Penh nous avons choisi le bateau. Une croisière de 6h entre le lac Tonle Sab qui se transforme en fleuve pour finir  dans le Mécong au niveau de Phnom Penh. 6 heures de pur bonheur.

6.jpg
3.jpg
7.jpg
1.jpg
2.jpg
29.jpg
5_edited.jpg
4.jpg
6.jpg
27.jpg
23.jpg
24.jpg
25.jpg
22.jpg
19.jpg
21.jpg
28.jpg
15.jpg
14.jpg
20.jpg
18.jpg
10.jpg
13.jpg
12.jpg
4.jpg
8.jpg
3.jpg

Phnom Penh

Capitale du Cambodge, Phnom Penh se trouve à l'embouchure du Mékong et de la Tonle Sab. Elle compte env. 1.500'000 habitants. On reste 5 jours ici avant de descendre dans le sud au bord de la mer. Ici, tout est récent, il reste quelques maisons coloniales en bois, mais la plus part des anciens bâtiments ont été détruits pendant l'occupation des Khmers rouges. Aussi incroyable que cela puisse paraître, en 1975 , prétextant une attaque imminante des americains, les Kmers rouges ont fait totalement évacué la ville de ses 2,5 milions d'habitants et réfugiers. Cet exode forcé coûtera la vie à plusieurs miliers de personnes. En quelques jours, Phnom Penh devient une ville fantome, livrée aux rats, à la végétation et à une poignée de révolutionaires qui saccage la ville. C'est l'année zéro. Par la suite, toutes les villes du Cambodge sont vidées de leurs habitants qui sont forcés d'aller travailler dans les rizières afin d'assurer l'indépendance alimentaire du pays. Tout ceux qui ne sont pas paysans sont massacrés, les policiers, fonctionnaires, médecins, etc. Un enfant portant des lunettes est déporté car pour les Kmers rouges c'est un signe qu'il est intelectuel donc un ennemi potentiel. Possèder un stylo est considéré comme suspect. On estime que pas moins de 2 millions de personnes ont perdu la vie durant cette période. En 1978 les vietnamiens envahissent le pays et chassent les Khmers rouges. . Les Khmers rouges entreprennent la guérilla le long de la frontière Thailandaise truffant le pays de mines chinoises, destinées à mutiler les paysans pour les empècher de récolter le riz et affaiblir le pays. La famine et un nombre considérable de mutilés insitent les organisations caritatives intérnationales  à aider le peuple cambodgiens. mais une partie de l'aide qui transite par la Thailande est détournée par les Khmers Rouges.

 

Les Kmers rouges de Pol Pot ne sont pas les seuls à s'opposer à l'occupation des vietnamiennes.les troupes de Sihanouk en place avant l'arrivée des Khmers rouges organisent une armée, Une autre faction, l'armée nationaliste de droite Son San  est aidée par la Thailande.

Après 11 ans d'occupation vietnamienne, et l'éfondrement du bloc soviétique, les vietnamiens obligés de se rapprocher de la Chine, se retirent du Cambodge en 1989. En  octobre 1991, un accord entre les 4 parties  cambodgiènes rivales est signé à Paris sous l'égide du conseil de sécurité de l'ONU. La plus importante opération des Nations Unies peut commencer pour un budget estimé à 2 miliards de dollars. La mission de l'APRONUC est de rétablir la paix, organiser le retour des réfugiers et la mise en place d'un nouveau pouvoir politique. Elle est également  chargée d'organiser des élèctions libres et de reconstruire le pays. Accessoirement, les temple d'Angkor sont enfin déclarés  Patrimoine mondial de l'humanité.et

 

Des années difficiles vont suivre puisque les Cambodgiens se retrouvent avec 2 hommes forts au pouvoir Norodom Ranariddh, fils de Norodm Sihanouk qui a abdiqué en sa faveur en 2004 et Hue Sen ancien Khmer rouge repenti. Le pays se retrouve avec  2 premiers ministres, la plus part des ministères ont 2 ministres. Pour couronner le tout chaque partie possède une armée. Le pays devient pratiquement ingouvernable et petit à petit Hue Sen prend le pouvoir et 'éloigne de la démocratie multipartis, prévue dans les accord de Paris. La corruption vérole l'administration et l'armée ou quasiment la totalité des officiers ont acheté leurs galons. En 2008, Hue San conforte son pouvoir lors d'élections  législatives approuvées par la communauté internationale dans le but évident de stabiliser la région. En 2011, le procès des Khmers Rouges s'ouvre enfin et abouti entre autre à la condamnation  en appel à 35 ans de prison de Duch, responsable des camps de concentration et d'extermination. Pol Pot lui est mort mystérieusement en prison ( probablement exécuté) en 1998 après sa condamnation à la prison à vie de 1997.

14.jpg
9.jpg
10.jpg
16.jpg
18.jpg
19.jpg
15.jpg
17.jpg
13.jpg
12.jpg
11.jpg
22.jpg
32.jpg
39.jpg
40.jpg
41.jpg
42.jpg
43.jpg
35.jpg
37.jpg
34.jpg
31.jpg
30.jpg
29.jpg
28.jpg
27.jpg
26.jpg
23.jpg
25.jpg
24.jpg
20.jpg
21.jpg

Sur le diaporama ci-dessous, Phnom Penh et le musée national des beaux-arts qui contient une grande partie des statues des temples de Angkor

cliquez sur la photo pour agrandir le diaporama et voir les images en entier

La plage d'Otres à Sihanoukville

Après 4 mois et 4 jours de voyage, nous arrivons pour la 1ère fois au bord de la mer. Nous sommes dans le sud du Cambodge au bord du golf de Thailande. On est très content de pouvoir profiter de cette plage magnifique et de rester un moment tranquille.

12.jpg
12.jpg

22.jpg
22.jpg

6.jpg
6.jpg

12.jpg
12.jpg

1/19

 

KAMPOT

Dernière étape de notre périple au Cambodge, nous sommes arrivés à Kampot, charmante petite ville coloniale construite par les français.Elle se situe à 40 km de la frontière Vietnamienne. Elle est réputée pour produire un des meilleurs poivre du monde. On a vérifié, c'est effectivement exellent.

placez le curseur de la souris sur les boutons pour faire apararaitre les sous-pages