Le Xinjiang en  Chine

Mais juste avant, Almaty au Kazakhstan

Pour nous rendre en Chine depuis l'Ouzbékistan, nous avons traversé le Kazakhstan dans sa largeur. Nous nous sommes arrêtés 4 jours à Almaty pour attendre le train pour Ürümqi, capitale de la province autonome ? du Xinjiang à l'extrême nord de la Chine.

A Almaty, il n'y a pas grand chose à visiter et nous avons profité de ces journées d'automne magnifiques et ensoleillée pour nous reposer et profiter de l'appartement que nous avons loué.. Comme toutes les villes de l'ex URSS, Almaty et traversée par des avenues gigantesques, des édifices à la soviétique, c'est à dire énormes et imposants, et parsemée de parcs magnifiques et démesurés.

Ce soir 14 octobre nous prenons donc le train pour 2 nuits. Voici quelques images d'Almaty en attendant la suite.

PA140008
PA140008

PA140004
PA140004

P1060316 - Copie
P1060316 - Copie

PA140008
PA140008

1/23
cliquéz sur l'image pour voir les photos du diaporama en entier

Le Xinjiang

Nous reviendrons sur la vie ordinaire au Xinjiang plus tard

Turpan

C'est en fait la 2ème ville du Xinjiang que nous traversons, mais comme il n'y a pas grand chose à voir dans  la ville d'Ürümqi, capitale de la province, nous ne vous en parlerons pas.

Nous  sommes donc à Turpan, petite ville de 300'000 habitants à 180 km d'Ürümqi. A quelques km de la ville se trouve les ruines d'une cité antique extraordinaire située comme une ile entre 2 rivières, ce qui lui procure des falaises qui ont joués le rôle de murailles naturelles. Voici quelques explications pompées sur internet en attendant mieux et des images de cette cité fantastique.

La ville antique de Jiaohe

P1060438
P1060438

PA180164_edited
PA180164_edited

_copie-0_P1060506
_copie-0_P1060506

P1060438
P1060438

1/23
cliquéz sur l'image pour voir les photos du diaporama en entier

Les ruines de Jiaohe  sont un site archéologique extraordinaire situé dans la province du Xinjiang en Chine.

C'est une ancienne citadelle, protégeant la région à l'époque des Tang (du VIIe au Xe siècle). Elle fut peu à peu abandonnée après la dynastie Yuan, vers le XIVe siècle.

Construite en pisé, elle est aujourd'hui très endommagée ; elle comptait parmi ses principaux monuments plusieurs monastères bouddhistes, une pagode, un groupe de 101 stupas, etc.

L'une des plus merveilleuses ruines du monde cachée dans le Vallée Yarnaz, à 10 kilomètres à l'ouest de Turpan. Comme une feuille de saule, l'ancienne ville de Jiaohe  a une histoire de 2300 ans. Elle se trouve entre deux rivières, sur un plateau de loess et une falaise. Elle est la ville de terre la plus grande, la plus ancienne et la mieux préservée du monde. Sa superficie est de 220,000 mètres carrés. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESO depuis le  22 juin 2014.

L'ancienne ville était la capitale de l'ancien État Cheshi. Jiaohe, signifie en chinois « où deux rivières se rencontrent ». La cité à son apogée  comptait 700 foyers, 6500 habitants et plus de 865 soldats.

Jiaohe se distingue d'autres villes antiques par trois caractéristiques. Tout d'abord, il y avait seulement deux portes de la ville, les portes du Sud et de l'Est. La porte du Sud a disparu depuis longtemps en laissant une énorme cavité. La Porte de l'Est, creusée dans la falaise à aussi pratiquement disparu.  la ville est entourée de falaises sur trois côtés, donc, il n'y a pas de murs d'enceinte. Enfin, tous les bâtiments ont été construits en pisé, le bois était rarement utilisé.

L'avenue centrale mesure 350 mètres de long et court du nord au sud en séparant la ville en trois parties; à savoir: les résidences pour les habitants, les temples et les résidences pour les nobles.

A l'ouest de l'avenue, des bâtiments bas avec de petits temples se trouvaient les résidences pour les roturiers, tandis que les hauts bâtiments de l'est étaient réservés pour les nobles. Au bout de l'avenue, se dresse un grand temple bouddhiste bien préservé, le Temple Jiaohe, avec une superficie de 5000 mètres carrés.

Les ruines que nous voyons aujourd'hui sont du style architectural de la Dynastie des Tang (618-907 a.c.). Les maisons ont été en partie creusées dans la terre. Comme aucune porte des maisons donnaient sur les rues, on estime que la défense militaire était apparemment la priorité.

 

L'âge d'or de cette ville était la Dynastie des Tang. Du 9ème jusqu'à 14ème siècle, la ville a décliné en raison de  guerres incessantes. Les résidents ont fuit la ville détruite qui finalement a été abandonné. Heureusement, en raison de l'aridité du climat et de son emplacement isolé, la ville de Jiaohe est restée en partie préservée au fil des siècles et nous laisse un exemple rare d'une cité  en terre.

Le désert de Kumtagh

et

les montagnes flamboyantes

Situées à une centaine de km à l'est de Turpan, nous nous sommes rendus au bord du désert de Kumtagh et sur la route, nous avons traversé les montagnes flamboyantes. Deux merveilles de la nature à découvrir en images.......

PA190028
PA190028

PA190041
PA190041

P1060563
P1060563

PA190028
PA190028

1/27
cliquéz sur l'image pour voir les photos du diaporama en entier

visite du musée archéologique de Turpan

en images

P1060614
P1060614

P1060615
P1060615

P1060609
P1060609

P1060614
P1060614

1/11
cliquéz sur l'image pour voir les photos du diaporama en entier

La région de Kuga

Paysages désertiques extraordinaires, cités antiques érodées par le temps, gorges et montagnes d'une beauté à couper le souffle. Nous sommes à 700 km à l'ouest de Turpan, dans la région de Kuga au dessus du désert de Taklamakan.....

PA220212_edited
PA220212_edited

P1060688
P1060688

PA220191_edited
PA220191_edited

PA220212_edited
PA220212_edited

1/41
cliquéz sur l'image pour voir les photos du diaporama en entier

Kachgar

Après environs 2000 km de route, nous sommes arrivés à Kachgar.  Cette ville se situe tout à l'ouest de la province du Xinjiang, près du Kirghistan, du Tadgikistan,  de l'Afganistan et du Pakistan.

Enfin une ville à dimension humaine sans des centaines de tours. Le centre de la ville est mignon avec ses ruelles et ses artisans. Le problème, c'est que tout a été reconstruit à l'ancienne, donc tout n'est qu'illusion pour satisfaire les touristes chinois qui viennent ici en masse.

Kachgar était une ville très importante de la route de la soie. En effet, c'était un passage obligé puisque elle est située au bout du désert de Taklamakan qui mesure 1000 km de long. Les caravannes venant de l'orient, passaient soit par le nord ou par le sud du désert. La route continuait ensuite en direction de l'occident par différentes routes.

PA240122
PA240122

PA230001
PA230001

PA240125
PA240125

PA240122
PA240122

1/43
cliquéz sur l'image pour voir les photos du diaporama en entier

Placez le curseur de la souris sur les boutons pour faire apparaitre les sous-pages